Un projet de l'association INTROSPECTIVE
Collaboration entre Jérôme Bouquillon & Elodie Dages

AVANT PROPOS :
Car la déficience visuelle est un handicap qui concerne
plus de 180 millions de personnes à travers le monde.
Car ce chiffre doublera dans les 20 prochaines années
et que l’image est nécessaire à tous, nous nous devons
d’étudier la représentation de l’image chez les personnes
déficientes visuelles.
C’est en utilisant la photographie comme support que
des personnes complémentaires pourront exprimer
ces sensations qui ne sont pas simplement visuelles.

NOTE D'INTENTION :
L’essentiel est invisible pour les yeux.
C’est en partant de ce constat que le projet a vu le jour.
Le projet est né d’un besoin, celui de comprendre.
Né aussi d’une passion : la photographie.
Mais ce projet est surtout né de rencontres, celles qui
apportent des idées, des questions et parfois des réponses.
Des rencontres qui ont permis de construire un projet
et de lui faire prendre la forme d’une expérience à plusieurs
point de vue(s).

Le but du projet n’est pas de permettre à une personne
déficiente visuelle de voir ce qu’elle ne voit pas. Mais de
permettre à tous, grâce aux différents supports d’informations
connotatifs ou dénotatifs de réaliser le travail du photographe :
Le spectateur reproduit dans sa tête une image mentale de la
photographie en fonction de son propre point de vue.

Point de vue, car c’est notre manières de regarder qui définie
ce que l’on voit.
All right reserved © Introspective 2011